-15 ans Masculins

Publié le 28 Septembre 2014

 

LOS CHIQUITOS

Long déplacement à Montgeron pour votre deuxième rencontre face à un adversaire qui a lui aussi remporté son premier duel. L'effectif est là mais on déplore tout de même l'absence d'Axel et celle de swiffer suite à l'échauffement. Il n'y aura donc qu'un remplaçant pour ce face à face.

C'est parti.

Les 10-12 premières minutes sont étranges : un faux rythme s'installe, des pertes de balles s'enchaînent et le score évolue peu (5-5). Il semble que vous ayez un peu de mal à rentrer dans votre match ; pourtant on a l'impression que vous êtes un cran au-dessus, qu'il ne manque presque rien pour prendre le large. C'est à croire que vous nous entendez car soudain cela va mieux : vous muselez leur artilleur et trouvez la faille dans la défense adverse. Ca s'emballe en votre avantage et vous atteignez la pause avec 6 buts d'avance (14-8).

Dans les gradins nous éprouvons un sentiment bizarre : vous venez d'enfoncer le clou en créant l'écart (grâce à la défense) mais vous balbutiez un peu votre hand et ne respirez pas la sérénité en attaque.

Allez encore 25 minutes pour engranger une seconde victoire en 2 matchs.

Les oranges reviennent prêts à jouer leur va-tout. Ils le font bien comprendre immédiatement par leurs attaques et leur nouveau système défensif qui semble vous perturber. Ils grapillent leur retard si vite qu'au bout de 10 minutes tout est à refaire !!! On n'ose en croire nos yeux. Le dernier quart d'heure ne sera qu'un mano à mano durant lequel vous perdez trop de ballons faciles (passes, réceptions, marchers...) et permettez au gardien de se mettre en évidence. En bref c'est tendu. On s'oriente faire un dénouement du genre +1 ou -1 ou 0... malheureusement ce sera le plus mauvais scénario possible car vous échouez à 1 petit but et devez céder 22-21.

Le mot du jour sera "dommage" : pour les absences, les râtés, la gestion...

Certaines défaites se digèrent plus facilement que d'autres lorsque l'on sent la supériorité de l'adversaire... celle-ci a vraiment un goût amère tant il paraissait à votre portée.

On dit qu'on apprend à travers ces "échecs". Aujourd'hui vous retiendrez qu'à +6 rien n'est acquis (mais vous ne nous donniez pas trop l'impression d'avoir match gagné à travers vos attitudes) et surtout qu'à -6 tout est encore possible !

Allez messieurs, ce n'est qu'un revers et nous vous souhaitons de vite renouer avec la victoire (en "oubliant", en vous remobilisant et en donnant ou prenant confiance (à chacun de définir son rôle).

En tous cas, nous, nous serons là dimanche prochain pour soutenir los chiquitos à Eaubonne.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :